J’ai interviewé : À la maille suivante


J’ai rencontré Stéphanie en-ligne avant que nous ne devenions toutes deux profs à la boutique Tricotine & Cie.  Elle tricotte à profusion et est une prof hors-pair.  Elle blogue aussi beaucoup pour elle-même et pour Tricotine & cie et écrit ses propres patrons.  Elle est plutôt fantastique, je dois avouer… même pour une tricoteuse.

=)

Châle, design original

Châle, design original

Elle a généreusement accepté de se prêter au jeu de l’entrevue.  Voici ses réponses.

1. Qu’est-ce qui t’a motivée à te lancer dans cette aventure?

J’ai complété des études en design de mode et n’aimant pas trop la couture, puisque je suis impatiente envers la machine; le tricot est parfait pour moi. S’il y a un problème, j’en suis la cause! Je déborde donc d’imagination, de créativité et j’adore communiquer le tout avec d’autres personnes, que ce soit des débutantes et expertes.

Mon blog est né d’un besoin de parler avec des gens qui ont les mêmes intérêts de que moi ainsi que d’un besoin de sortir de la solitude de mon logement lorsque mon conjoint travaillait. Étant dans une nouvelle ville avec un nouveau de travail et peu d’amis, internet m’a relié avec le côté social et m’a fait retomber en amour plus que jamais avec le tricot!

Par la suite, la création de patron de tricot est venue par hasard, puisque j’improvise souvent des modèles, n’en trouvant pas à mon goût. Mon modèle Starcap fut le premier. Après avoir tricoté le mien, j’ai mis les photos en ligne et j’ai eu pleins de demandes de tricoteuses qui cherchaient le patron. J’ai donc décidé de l’écrire. Ensuite, j’ai pris en note au fur et à mesure tout ce que je tricotais de façon improvisée et voici comment les designs de A la maille suivante sont nés.

Avec Ravelry, j’ai découvert des tonnes de possibilités ainsi que fait des contacts avec des magazines et fournisseurs de fils à tricoter auxquelles je soumets des idées qui seront par la suite publiées sur le web ou dans des magazines. Finalement, Tricotine & cie est récemment arrivé dans ma vie, à mon plus grand bonheur. C’est mon nouveau lieu de création et d’enseignement. J’y ai plusieurs élèves qui se passionnent maintenant pour le tricot à différents niveaux (puisqu’on ne peut pas toutes être accroc) et j’adore ce travail.
2. As-tu un coup de cœur dans tes créations? Un modèle ou un item dont tu es particulièrement fière?

Mon premier design, Starcap est ma plus grande surprise puisqu’il est encore mieux que ce que j’avais imaginé!
Par contre je dois dire que le design qui m’a donnée le plus de fils a retordre c’est Océanique que j’ai fait pour le club Biscotte et cie, mais je suis très fière du résultat.

J’avoue avoir un faible pour Dias de Betty créé pour la webletter de Classic Elite Yarns. J’ai adoré le fil et le modèle est quasi intemporel et sans age. De plus, c’était mon premier vêtement avec des grandeurs, ce qui en a complexifié l’écriture. Mes notions de patrons et design de mode m’ont grandement servies à cette occasion!

Chapeau, design original

Chapeau, design original


3. Autre que le tricot, as-tu d’autres avenues créatives?

J’ai essayé crochet, scrapbook, couture, mais le tricot demeure loin loin devant et les perles et créations de bijoux est un autre activité créative que j’ai bien aimé. Par contre, pour faire des bijoux, il faut avoir du temps, de la place et de la tranquillité, toutes des choses que je n’ai pas souvent réunies ensembles

Sinon j’aime bien dessiner et lorsque je fais une soumission pour un design j’y mets toujours une illustration ainsi qu’un échantillon pour que ce soit plus visuel. Mon tricot lui me suis partout et il me demande juste le bon niveau d’attention. En fait j’en ai toujours plusieurs en cours et je prends celui qui me va pour l’heure et l’endroit ou je suis, question de ne pas faire d’erreurs.
4. Recommande-nous une boutique handmade québécoise qui t’inspire.

J’adore regarder sur le web les collections de designers de partout dans le monde, j’y retrouve souvent des petits détails qui m’inspirent, mais je dois avouer que la majeure partie de mes design son plutôt inspirés de « gossage » ou d’essais-erreurs. J’ai une idée dans la tête et avec le fils et les aiguilles, j’essaie de la reproduire, parfois ça fonctionne, parfois c’est un total fiasco et d’autres fois ça donne tout beaucoup les fils qui sont teints à la mains comme biscotte et cie, tanis fiber art, sephyra et les fils filés localement comme dans des fermes de moutons ou alpagas du Québec. Le paysage et les choses banales sont ma plus grand inspiration.. comme pour mon foulard crossroad inspiré de l’autoroute 40 ou mon châle Bettkite inspiré des abris Tempo… comme quoi l’inspiration vient de tout ce qui nous entoure

5. Un conseil pour celles qui voudraient se lancer aussi? Un truc à faire sans faute, ou au contraire à absolument ne pas faire.

Pour se lancer, il suffit tout simplement de faire ce qu’on aime!
Et personnellement, une chose que je dois essayer dans le tricot: les steeks
et un chose que je ne ferais jamais même sur la torture, des pantoufles en Phentex!

L-P Collection

L-P Collection

Vous trouverez Stéphanie ici :

 

Stéphanie, maman

Stéphanie, maman

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *