J’ai interviewé : La Maille au Doigt

Vers Cythère vit en France, où elle crée de toutes sortes de façons & prend des photos magnifiques de ses projets et du paysage qui l’entoure.

La Maille au Doigt
La Maille au Doigt

J’ai eu la chance récemment de travailler avec elle, soit en traduisant à l’anglais son Sardana stole.  Vers Cythère a accepté de se prêter au jeu des questions.  Voici ses réponses.

1.          Qu’est-ce qui t’a motivée à te lancer dans aventure – celle du crochet et celle de la création de modèles à offrir aux autres?

C’est en Espagne que j’ai découvert et appris à crocheter, j’avais 8 ou 9 ans.

Le premier ouvrage que j’ai fait cet été là était un châle rouge, qui s’ appelle aujourd’hui half geant granny.

J’ai fait beaucoup de châles ensuite pour l’ensemble de la famille, et des granny, des granny qui

restaient dans des boites à chaussure … et des sacs, et des maillots de bain, des boléros.

J’inventais les modèles, les revues d’alors ne m’apportaient pas ce que je recherchais.

J’ai gardé encore un maillot de cette époque.

J’ai à l’adolescence laissé le crochet au profit du tricot jacquard, j’inventais des pulls.

Ensuite la couture, ensuite la famille …

Il y a trois ans, je voulais un chapeau pour ma fille, j’ai ressorti des cotons et les crochets et l’aventure a commencé.

La « Maille au doigt » est née, comme un jour on passe la bague au doigt, just to tie a knot !!!.

[Quand à proposer ses propres modèles, Sophie a ceci à dire :]

Proposer un modèle et l’expliquer est un exercice difficile et contraignant, mais il est toujours passionnant de voir sa propre création être réinterprétée avec d’autres couleurs d’autres fibres. L’Aveiro square en rose et noir par exemple !

Original ici : http://www.ravelry.com/patterns/library/aveiro-azulejo-square

Savoir qu’un modèle peut-être réalisé aux quatre coins de la planètes est très excitant, le crochet sans frontière, c’est une belle idée.

2.          As-tu un coup de cœur dans tes créations?  Une création ou un item dont tu es particulièrement fière?

Chaque nouvelle création est un coup de cœur, avant la suivante !!! Aussi aujourd’hui, je cite bien évidemment la « Sardana Stole » !!! Je garde un faible pour la  Sari Silk Purse et l’Aveiro square.

Aveiro Square
Aveiro Square

3.          Autre que le crochet, as-tu d’autres avenues créatives?

Mes études aux Beaux-arts m’ont conduite à la photographie, qui reste une de mes activités régulières et privilégiées. Je me demande parfois si je ne fais pas du crochet pour avoir le plaisir de le photographier.

Créer des installations où le crochet serait un acteur de choix, le tout révélé par la photographie, fait partie de mes nouvelles aspirations.

4.          Recommande-nous une boutique handmade qui t’inspire.

J’aime beaucoup  le blog Fée moi un cygne d’Odile Mandrette pour ses sculptures textiles

5.       Un conseil pour celles qui voudraient se lancer aussi?  Un truc à faire sans faute, ou au contraire à absolument ne pas faire.

Pour celles qui démarrent le crochet, je conseillerais de ne pas s’attaquer à des plaids, mais plutôt de faire des ouvrages courts, des sacs, écharpes, chapeaux. Diversité pour maitriser plus de techniques et de points.

Pour inventer au crochet il faut se libérer de la technique, après l’avoir intégrée bien sur !!!

Aujourd’hui, j’aime le crochet car je peux tout faire avec, et avec n’importe quel type de fil. La technique pour moi est devenue spontanée.

Merci Vers Cythère!

Vous en voulez plus?

Ravelry : http://www.ravelry.com/designers/vers-cythere-pour-la-maille-au-doigt

Facebook : http://www.facebook.com/verscythere.lamailleaudoigt

Blog : http://lamailleaudoigt.canalblog.com/

Sardana Stole
Sardana Stole