J’ai interviewé : Obey Crochet

Ça va m’avoir pris beaucoup trop longtemps de traduire cette entrevue avec Stephanie, la demoiselle derrière OBEY CROCHET.  Je n’ai pas d’excuse et je ne ferai pas semblant d’en avoir.

Si vous ne connaissez pas Obey Crochet, allez-y maintenant.  C’est vraiment un site cool pour les fans de crochet.  L’humour est irrévérent et sarcastique.  Si vous aimez, pensez à envoyer votre photo pour la section Hooktopia, ou à acheter quelque chose dans la boutique.  Aussi, vous pouvez suivre le blog via rss ou facebook pour ne rien manquer.

En passant, amis francophones… Le crochet se fait in English avec un ‘hook’, d’où les termes ‘hooker’ ou ‘hooking’ … qui font aussi référence au plus vieux métier du monde.  On a de l’humour, nous, les crocheteuses!! =)

Oh … il y a aussi des trucs gratuits!

Obey Crochet
Obey Crochet

 

 

1.      Est-ce que tu fais du crochet?  Si oui, qu’est-ce que tu fais en ce moment?  Si non, pourquoi pas? … et fais-tu aussi du tricot?

Crochet jusqu’au bout!  Je pense avoir essayé le tricot une fois mais je n’ai pas embarqué.  Je viens de commencer à faire des tentacules et des fleurs et j’ai 20 jours pour terminer un genre de monstre à 8 pattes pour la fête de la fille de ma copine.  J’ai une idée en tête, reste à voir comment elle finira.  J’espère qu’elle ne pleurera pas, ou pire.  J’espère que ce ne sera pas tellement cool que je veuille le garder pour moi.
2. Reçois-tu parfois des courriels haineux de la part de celles qui tricotent?  Quelle est le courriel le plus bizarre que tu aies reçu depuis que tu as lancé Obey Crochet?

Tu ne peux même pas imaginer combien de courriels je reçois qui m’accusent de creuser le fossé entre le crochet et le tricot.  Je ne savais pas que j’avais un tel potentiel pour le mal.  Si ces gens me connaissaient, ils comprendraient que ce n’est rien contre le tricot, mais plutôt pour le crochet.  C’est pour une communauté qui a ses propres blagues et qui veut un endroit pour se défouler.  C’est amusant.  Et en passant, vous pouvez arrêter ces courriels… je ne changerai pas.  Lancez votre propre blog.
3. Pensais-tu que tes dessins attireraient autant de fans?  On dirait que tu as explosé sur la ‘scène’ (tu as même été mentionnée dans Crochet Today – wow!).  Est-ce que tu pensais que ce genre de truc pouvait t’arriver?  Pourquoi penses-tu que c’est arrivé?

IMG_9280

Non, je n’ai jamais imaginé tout ça – je m’amusais c’est tout.  Ma vie était folle à ce moment et l’art ou la création ont toujours été une évasion pour moi.  J’ai l’impression que tout s’est passé très rapidement.  Obey Crochet était ma première tentative sérieuse de faire une série, un site, ou même juste de lancer quelque chose vers l’univers en regardant ce qui se passe ensuite.  Je ne me trouve même pas drôle!  Kétaine, oui.  Mais pas drôle.

Je l’ai fait pour moi et plus tard j’en ai parlé à des amis.  J’aime le fait que la plupart de mes fans sont des crocheteuses qui m’ont trouvée au hasard en riant d’un de mes dessins.  Je voulais simplement rendre au crochet son côté amusant. Être fière de ce que je fais au crochet; porter un chandail que personne ne comprend pour les aider à comprendre. Je pense que plusieurs crocheteuses se sentent comme ça parce que c’est ce que j’entends. « Non, ce n’est pas du tricot ».

Dans le fond, ça dérange qui que personne ne sache ce qu’est le crochet?  Personne.  Mais qu’on le prenne pour quelque chose d’autre est agressant.  Je voulais quelque chose pour nous et je voulais que cette chose soit plaisante.

Et je reçois des courriels vraiment supers!
4. What do you hope people are getting out of your blog? Where do you hope the blog takes you?

J’espère faire rire une crocheteuse.  J’espère que quelqu’un qui ne connaît pas le crochet en entende parler et que, suite à une série d’événements que je n’expliquerai pas ici, essaie de faire quelque chose avec un crochet.  J’espère que quelqu’un achètera (ou fera) un chandail Obey Crochet pour sa grand-maman qui fait du crochet et m’enverra une photo.

J’espère continuer de faire mes dessins et j’espère un jour faire des trucs plus complexes – des bédés par exemple.  Aussi, j’aimerais publier moi-même un livre contenant mes dessins.  J’espère que tout ça deviendra quelque chose que je n’osais espérer parce qu’en fait, c’est ce que c’est déjà.

 

Obey Crochet
Obey Crochet

5. Any underground crocheters you want to shine a light on – someone you think we NEED to know about?

Ça semblera cliché mais il y en a tellement!  Je suis plus de 1000 personnes sur twitter et la plupart font du crochet.  Ça me fait tripper : elle sont constamment là à créer, à publier des patrons, à inventer des points, à déterrer des modèles vintages, à raconter l’histoire du crochet.  Elles travaillent si fort et sont si créatives.  Je suis là, je travaille sur des cadeaux de fête, je regarde et je prends des notes pour mes dessins.

En fait, je pense que je suis reconnaissante des personnes qui m’ont remarquée au tout début : Julia Chambers de Aberrant Crochet, Sara Delaney de Chicken Betty, Monica Lowe de Craftwich Creations et Laurie Wheeler de Crochet Liberation Front

Ces femmes vivent leur crochet!

Merci pour cette entrevue.  Et merci de poser des questions auxquelles je n’avais pas pensé jusqu’à maintenant.

Merci Stéphanie!

 

[warning]Vous voulez être interviewée pour cette série?  Envoyez-moi un message via la page contact![/warning]