Petite réorientation d’une designer indépendante

Savez-vous ce que je fais quand je ne fais pas de crochet? Je me roule dans mes PILES d’argent. Des piles d’argent ÉNORMES que j’amasse en vendant mes patrons à 6$.

C’est vraiment cool. Vous avez déjà fait ça, vous, rouler dans d’ÉNORMES PILES d’argent?

A dramatic reenactment of my piles of money. Image via Wikimedia.
Image via Wikimedia.

Ben moi non plus.

Parce que le design c’est gratifiant, mais ce n’est pas vraiment une source certaine de ces mythiques énormes piles d’argent.

Bon, je vous avertis. Si vous lisez ce billet vous penserez peut-être que je suis malheureuse ou que je ne suis pas reconnaissante. C’est faux. Je réoriente tout simplement mes plateformes et je veux que vous sachiez pourquoi.

Image via Wikimedia
Image via Wikimedia

Je suis chanceuse: je peux payer pour mes fournitures avec l’argent que je fais à vendre mes patrons. Des fournitures avec lesquelles créer de nouveaux patrons. Pas toutes les designers sont aussi chanceuses. J’ai été témoin de plusieurs designers qui ont abandonné, frustrées. Par la dénigration des patrons payants & le vol de ceux-ci. Des designers que j’admirais et qui m’avaient inspirée à me lancer dans cette direction.

Je ne veux pas abandonner. Mais je comprends très bien pourquoi elles l’ont fait. Absolument.

 

Quand j’ai commencé à faire du crochet, j’ai fouillé le net pour tous les patrons imaginables. J’ai vidé les grands magasins de leur stock de laine acrylique & de feuillets de modèles. À l’époque, trouver autre chose était impossible ici. Puis j’ai commencé à acheter des livres sur le web & à m’abonner aux revues dédiées au crochet. J’ai acheté du mérino, des crochets ergonomiques. J’ai ajouté des patrons à mes favoris sur Ravelry pour les acheter plus tard. Travailler avec une fibre naturelle, un crochet confortable et un patron bien écrit ont fait de ma passion quelque chose d’encore plus merveilleux.

Je connais beaucoup de gens qui sont comme moi. On se comprend.

Par contre, il y a aussi des gens qui froncent les sourcils quand ils voient que mon nouveau patron n’est pas gratuit. Qui me disent que je suis cupide (oui, ça m’est arrivé – et récemment). Et je comprends. L’argent ne pousse pas dans les arbres & il y a des choses bien plus importantes que le crochet (pas tant, mais bon :P). C’est très vrai – mais ça ne fait pas en sorte que je doive donner mes patrons. J’aime plein plein de choses, moi aussi. Je ne peux pas me les permettre toutes. Et personne n’a à me les donner gratuitement pour autant.

Image via Pixabay
Image via Pixabay

Le design c’est demandant. Les designers passent beaucoup de temps à amener les patrons le plus proche possible de la perfection, à réviser des patrons existants pour les rendre meilleurs. À faire les maths requises pour les différentes tailles. À respecter les standards de l’industrie en terme d’écriture. À tester les patrons. À les faire tester par d’autres. Souvent, à les traduire dans 1 ou 2 autres langues. À  les photographier. À les promouvoir. À aider les gens qui ont de la difficulté (PS, c’est quelque chose que les designers indépendantes font souvent, après la vente).

Tout ça pour 6$US – disons que la marge de profits est négligeable.

Alors pourquoi le faire, si je ne fais que me plaindre? Parce que j’aime ça, tout simplement. Et je ne me plains pas, je vous explique la réalité de mon point de vue. Je crée parce que je veux rendre le crochet viral. J’aime tellement les coeurs sur mes patrons, les gens qui réalisent mes modèles, qui s’en servent pour peupler leur boutique d’objets faits à la main.

Il y a beaucoup de designers fantastiques – et elles choisissent un jour si leurs patrons seront offerts ou vendus. Dans les 2 cas, elles ont besoin de vous pour avancer. Celles qui les offrent doivent avoir des visiteurs pour continuer; celles qui les vendent doivent avoir des revenus pour continuer.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles certains patrons sont gratuits: c’est un passe-temps pour la personne qui les offre, la designer est sponsorisée par une grande marque ou payée par la pub sur son site, les patrons sont volés, les patrons servent à vendre autre chose (comme la laine, par exemple), les patrons sont de mauvaise qualité. (Sujet pour un autre jour: les patrons payants peuvent aussi être moches. On y reviendra). Au départ, on gravite vers les modèles gratuits.. on ne veut pas tout de suite se commettre. C’est normal. J’ai fait pareil. Mais essayer d’apprendre le crochet à quelqu’un avec un patron sans info pour l’échantillon, sans description de la laine, et dont les abréviations sont inventées (sans parler du reste)… ça me fait mourir un peu.

Pourquoi les designers ne cherchent pas toutes des commanditaires ou l’argent de la pub au lieu de vendre leurs patrons? Et bien, si c’était si facile, on le ferait. Mais malgré mes tentatives, je n’ai encore trouvé personne qui peut me faire vivre ainsi. Et j’aime mon indépendance: je peux jouer avec toutes les laines du monde et créer ce que je veux créer. Ce ne serait pas le cas si j’étais affiliée à un seul gros joueur. J’aime avoir de la pub seulement sur mes patrons gratuits. Je n’aime pas les sites pleins de pubs. Ça rend la lecture difficile et je veux limiter ça.

Image via Pixabay
Image via Pixabay

Je fais partie de 2 réseaux de designers et artisans. Ces réseaux m’ont offerts plusieurs opportunités de croissance (en tant que personne et en tant que femme d’affaires). Les 2 réseaux sont remplis de gens qui, comme moi, essaie de rentabiliser leurs entreprises. Je veux utiliser mon espace pour les mettre en valeur à partir de maintenant. Mettre en valeur ces designers indépendantes qui ont choisi de vendre leurs patrons & ces artisanes qui créent de leurs mains.

Vous pouvez trouver tout ce qui est gratuit à partir de tellement d’endroits – c’est la nature du web. Et compenez-moi: je ne suis pas contre les cadeaux! Je pense tout simplement que c’est déjà partagé suffisamment sans mon aide. Les indépendants, pas tellement. Les indépendants ont besoin d’aide. J’avais déjà commencé à le faire via #bethecrochetchange à chaque mois. Je le ferai tout simplement plus.

Comprenez aussi que ça ne veut pas dire que je ne ferai plus de ventes ou de promos ou de patrons gratuits. Même chose pour les designers avec lesquelles je travaille. Elles font des ventres, des promos et des patrons gratuits. Ces patrons gratuits vous aident à nous découvrir & les ventes et promos nous aident à vous remercier de croire en nous, de sauter sur nos nouveatés.

Je vais continuer de faire toutes ces choses, bien entendu, parce que de vous remercier est SUPER important pour moi. Vous êtes beaucoup plus importants que vous ne pouvez l’imaginer! Je ne pourrais jamais vous remercier assez.  

Julie xx

 

 

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :