J’ai interviewé : Tricotine et cie

La boutique Tricotine et cie à Deux-Montagnes aura 3 ans cet automne. Je vous raconte une petite anecdote avant de parler avec Bianca, la fondatrice de cette belle entreprise locale.

Un soir d’Halloween, je prends le courrier en revenant de ramasser des bonbons avec Miss ACCROchet. J’y découvre un carton indiquant qu’une boutique de laine ouvrira ses portes sous peu — je saute pas mal de joie. Comprenez qu’à ce moment sur la Rive Nord il y a Zellers & Walmart pour la laine & que malgré leur rareté, je commence à reluquer les fils plus luxueux. Je note sur le carton que des cours de tricot seront offerts à la boutique. Sur un coup de tête j’envoie un courriel à l’adresse indiquée sur le carton. Le titre de mon courriel : ‘et pourquoi pas des cours de crochet?’

Presque 3 ans plus tard, j’ai vu passer plusieurs sessions de cours d’introduction au crochet, des ateliers pour les tuques hiboux de Repeat Crafter Me, et un intérêt grandissant de la part des tricoteuses pour ce qu’est ma passion. Une grande curiosité s’installe, surtout depuis que je traîne mon crochet tunisien partout! J’adore être prof de crochet. J’aime tellement les passions que je crée chez d’autres, le déclic de la compréhension des mailles de base, et les premiers projets de mes élèves.

Il est donc tout naturel pour moi de commencer une série de chroniques ayant pour sujet les boutiques de laine que j’aime en commençant par Tricotine et cie.

Entrevue avec Bianca, proprio de Tricotine et cie

Q.Pourquoi as-tu décidé d’ouvrir la boutique Tricotine et cie?  Et pourquoi sur la Rive Nord? 

R. Le tricot est mon plus beau passe-temps et j’ai toujours rêvé de faire ça dans mes vieux jours, mais mon conjoint m’a convaincue de me lancer et de le faire maintenant pour en profiter à plein pendant que j’ai l’énergie. Et pourquoi sur la Rive Nord… parce que sur la Rive Nord les boutiques de laine étaient plutôt rares, on avait besoin d’un p’tit coin pour nous!

 

Q. Depuis l’ouverture, qu’est-ce qui a changé et comment la boutique s’est-elle améliorée?   Qu’est-ce que tu aimes le plus d’avoir la boutique?   

R. Depuis l’ouverture, je me suis bien entourée: j’ai l’équipe de professeurs idéale, j’essaie d’apporter beaucoup de nouveautés, j’aime beaucoup encourager les artisans Québécois, j’essaie aussi de promouvoir les patrons des designers qui travaillent chez Tricotine et cie – elles font un travail remarquable!  J’ai fait aussi de belles découverte dont (la laine teinte à la main de) Julie Asselin.  Je pense avoir tout ce qu’il faut pour tous les goûts et à peu près tous les budgets.

Q. Quels cours sont offerts à la boutique?  Je sais qu’il y a des listes d’attente, peux-tu expliquer pourquoi?  

R. Depuis l’ouverture, la clientèle a beaucoup augmenté, nous avons beaucoup investi dans la publicité pour nous faire connaître et je suis vraiment fière de toute mon équipe. J’ai 4 professeurs passionnées (crochet, tricot & filage) qui transmettent leur passion et leur savoir à nos élèves et je pense que c’est la force de Tricotine et cie.  Nous sommes à l’affut de toutes les nouvelles techniques de crochet et tricot.   L’ambiance est chaleureuse et tout le monde a beaucoup de plaisir.  C’est l’endroit idéal pour laisser aller sa créativité et relaxer en bonne compagnie.

Q. As-tu une laine préférée?  As-tu encore assez de temps pour tout tricoter ce que tu veux?  Quelle place a le crochet à la boutique?

R. J’aime beaucoup toutes les laines de Julie Asselin, les laines d’Artyarns… Je tricote encore beaucoup – dès que j’ai une petite minute j’en profite pour tricoter ou crocheter – et je ne pars jamais sans mon tricot.

La clientèle pour le crochet représente environ 20% de ma clientèle.

 

Merci Bianca!

Tricotine et cie

603, Chemin d’Oka
Deux-Montagnes
Québec  J7R 1L5
450 974-1313 / info@tricotine.ca

%d blogueurs aiment cette page :